Articles récents

 

 

 

 

 

 

 

Récits d'Argentine

 

Buenos Aires et Colonia (Uruguay) // Mendoza //

Talampaya // Road trip autour de Salta // Bilan

 

25 Avril 2010 - 30 Avril (Jour 216 - Jour 221) - Retour en Europe

Aprés 24h dans les avions et aéroports, nous arrivons finalement à Buenos Aires, notre premier contact avec l' Amérique du Sud. S'échapper de l'aéroport s'est révélé un parcours du combattant. Envoyés d'un bout à l'autre de l'aéroport pour trouver l'arrêt de bus, puis dans tous les sens pour trouver une banque ouverte pour changer nos billets en pièces pour payer le bus, on a bien cru qu'on allait passer une journée de plus sur place. Heureusement, les Argentins sont trés serviables ! Plus d'une heure avant d'être à bord du bus, mais encore deux heures de trajet, à tourner plus ou moins en rond dans tous les quartiers de la ville, sans savoir où on est, dans une ville completement endormie en ce dimanche matin, sans avoir la moindre carte, seulement une adresse que le chauffeur ne connait pas.... mais quand est-ce qu'on descend ? Par chance, à force de scruter à travers les vitres, on aperçoit le nom de la rue qu'on cherche, alors on se jette sur le bouton pour descendre avant de perdre le fil. Ca y'est, nous avons trouvé l'hotel ! Repos bien mérité. Nous ne ferons pas grand chose de plus que flâner dans le grand marché du dimanche aprés-midi de la rue d'à coté.

A cause du volcan Islandais qui a retardé son avion, Antoine ne nous rejoindra que le 27. Alors, nous prenons notre temps pour nous balader dans les différents quartiers et parcs de la ville. Parti la semaine dernière de Rio de Janeiro, l'ancien compagnon de promo de Simon a traversé le Brésil en courant pour nous rejoindre comme prévu, en Argentine. Notre équipe s'agrandit puisqu'il nous accompagnera jusqu'à Lima pour nos derniers mois de voyage. Aprés les retrouvailles, c'est reparti ! Nous profitons encore un peu de la capitale, qui n'est vraiment pas dépaysante : une population trés Européenne, surtout Italienne, de grandes avenues et places pleines de bars et restaurants, de grands bâtiments imposants dignes du boulevard Haussman, ... nous ne sommes pas trop perdus. Nous traversons l'avenue la plus large du monde, 125m, pour revenir en métro par une ligne bien particulière qui a conservé ses wagons en bois, nous partons à la recherche d'une petite rue colorée cachée au fin fond d'un quartier trés populaire, nous nous perdons entre les tombes luxueuses d'un fameux cimetière, puis entre tous les tableaux des grands musées,...

Nous décidons d'aller passer une journée dans la ville bien particulière de El Tigre, à 30km au Nord de Buenos Aires. El Tigre est surnommée la Venise Argentine. Et en effet, les voitures ne sont pas d'une grande utilité pour les habitants. Un grand réseau de canaux forment de petites îles plus ou moins peuplées. Chaque maison possède son ponton et les habitants sautent dans les bateaux taxis pour circuler. Une vraie petite organisation, avec bateau-bus scolaire, bateau-poubelle,... Un bateau nous a emmené dans un quartier appelé Tres Bocas, où l'on a pu se balader entre les maisons et les petits canaux. En saison, le coin semble assez touristique, avec bungalows et locations de canoë. Mais là, c'était plutôt désert, alors nous avons opté pour un pic-nique au soleil sur le ponton, en attendant un bateau pour rentrer. Il fait bien plus froid qu'au Costa Rica ici, mais ce n'est pas encore l'hiver et le ciel est bleu, profitons-en !

Avant de quitter la région de Buenos Aires, nous partons pour une dernière excursion, à Colonia, en Uruguay ! Eh oui, en bateau, ce n'est pas si loin, alors autant en profiter pour aller jeter un coup d'oeil dans ce pays. Aprés les formalités douanières d'usage et 3h de ferry, nous arrivons dans la petite ville tranquille de Colonia. Et pour être tranquille, c'est tranquille. De petites rues pavés entre quelques bouts de remparts, des maisons de pierres héritées de la période Portuguaise, une jetée et un mini-port, quelques plages, des places ombragées, peu de véhicules, peu de monde, parfait pour se reposer. Nous passons l'aprés-midi à sillonner les rues du centre historique, en passant par les quelques musées retraçant l'époque des conquêtes Portuguaises et Espagnoles. Quelques pauses sur la jetée, sur la plage, c'est la belle vie ! Le ferry nous attend en début de soirée pour rentrer une dernière fois à Buenos Aires. Nous n'avons pas vraiment découvert quoi que ce soit de la culture de l'Uruguay mais cette petite ville vaut le détour. Demain, dernières balades dans la capitale Argentine avant de continuer notre périple en direction de Mendoza, de l'autre coté du pays, au pied de la cordillère des Andes.

 

Commentaires ! 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Nous contacter @                                                               Dernière mise à jour le