Articles récents

 

 

 

 

 

 

 

Récits d'Argentine

 

Buenos Aires et Colonia (Uruguay) // Mendoza //

Talampaya // Road trip autour de Salta // Bilan

 

25 Avril 2010 - 14 Mai 2010 (Jour 216 -Jour 234) : Buenos Aires, Nord Ouest de Mendoza à Humahuaca

On a aimé:

- Découvrir des paysages auxquels on ne s'attendait pas et en profiter pour faire des photos avec les cactus

- Goutêr toutes les liqueurs des caves de Mendoza

- Les bus El Rapido Argentino ; mieux servis qu'en avion

- Ajouter 4 tampons sur notre passeport en une journée, en allant à Colonia en Uruguay

- Le bus panoramique dans les routes de montagne, surtout les virages sérrés enneigés

- Manger du lama à Humahuaca

On a moins aimé :

- Tomber en panne, retomber en panne, et encore tomber en panne, et surtout au milieu de nulle part.

- Se faire prendre pour des cons par un mécano et devoir faire comprendre ça à l'agence en espagnol

- Le 1er Mai à Mendoza ; mais on n'a pas eu trop de mal à se mettre à leur rythme

- Passer 3 fois les frontières du pays, dont deux à plus de 4000m avec un vent glacial

- Ne jamais avoir de pièces de monnaie car personne n'en a, mais toujours en avoir besoin car tout le monde en veut.

Coté pratique :

Les petits accessoires qui nous ont servis :

- Du sparadra pour faire 100m de plus avec la voiture en panne

- Du dulce de leche et des cartes postales pour patienter dans la voiture en attendant de se décoincer.

Ces petites choses qui nous ont manquées :

- Un bout de tuyau et un tournevis pour réparer la voiture

- Une mini-jupe pour que le stop marche mieux

Notre avis sur :

Les transports:

Pour se déplacer de ville en ville, un seul moyen, le bus. Et ce n'est pas un problème car ceux-ci sont vraiment grand luxe : un siège inclinable en semi-cama (encore plus si l'on prend la classe cama), boissons et sandwichs voire repas chaud offerts, et routes de bonne qualité. Les bus vont vite mais les distances sont immenses donc on passe de nombreuses heures à bord. Beaucoup de compagnies, mais la meilleure que l'on ai testé est El rapido Argentino, autour de Buenos Aires. Pour rejoindre des villes plus petites où des villages, l'affaire se complique ; les correspondances ne sont pas toujours faciles et il n'y a parfois que quelques bus par semaine. Dans ces cas là, la location de voiture est une bonne option. Ne quand même pas prendre n'importe quoi : les routes peuvent être des pistes et nous sommes tombés en panne plusieurs fois (à ne pas généraliser). Les bus à l'intérieur des grandes villes fonctionnent bien. Seule difficulté : il faut avoir de la monnaie... et ce n'est pas si facile.

Sécurité :

Pas de problème rencontrés. Pas de soucis à se faire pour les sacs en soute dans les bus ; ils sont étiquettés et surveillés de prés par le bagagiste qui attend sa pièce. On a entendu plusieurs cas de tentatives de vols à Buenos Aires.

Climat :

Au mois de Mai, c'est le début de l'hiver. A Buenos Aires, le temps est encore doux, environ 25°C. Mais nous avons renoncé à aller en Patagonie où le climat devient plus rude à cette saison. Dans le Nord-Ouest, il peut faire trés chaud en journée en plein soleil, mais la température chute radicalement à l'ombre et surtout en soirée à cause de l'altitude ; prévoir de quoi s'habiller.

Bilan

Quand on arrive à Buenos Aires, et que l'on se cantonne aux grandes villes, l'Argentine n'est pas bien dépaysante par rapport à l'Europe. On n'oublie pas quand même la culture Latine chaleureuse et festive. En s'enfonçant un peu dans les villages du Nord-Ouest, on découvre une autre communauté, proche de la Bolivie. Plus que ses villes, l'Argentine est surtout un pays immense avec de grandes étendues peu peuplées. Les paysages sont façonnés par la Cordillière des Andes, à des altitudes de plus de 4000m dans le Nord-Ouest. Des montagnes arides, des cactus, des formations rocheuses immenses où l'on trouve surtout des populations d'indiens Quechua, vivant trés différemment de leurs compatriotes de Buenos Aires. C'est presque un deuxième pays que l'on a visité. A noter enfin que les Argentins sont trés agréables, toujours prêts à aider ; le contact est un vrai plaisir.

On veut y retourner pour : Faire des treks en Patagonie et aller jusqu'au Cap Horn ; Voir les chutes d' Iguazu.

Commentaires ! 

 
 
 

Nous contacter @                                                               Dernière mise à jour le