Articles récents

 

 

 

 

 

 

 

Récits du Cambodge

 

Phnom Penh et Les temples d'Angkor // Bilan

 

8 Novembre 2009 - 12 Novembre 2009 (Jour 48 -Jour 52) - Des Wats, des Wats et encore des Wats

Notre traversée de l'Asie du Sud-Est est assez rapide car on veut être au Népal avant que l'hiver soit trop avancé. On a donc seulement traversé le Cambodge en quelques jours, en suivant le parcours classique: la capitale et les temples d'Angkor. Arrivés à Phnom Penh le 8 en fin d'aprem, aprés presque 10h de transport, on a juste eu le temps de faire un premier tour dans la ville pour se dégourdir les jambes. On a pu découvrir les centaines de 4x4 et de voitures de luxe qui se mélangent aux scooters ici. On a même eu droit au passage du roi et sa délégation (on se disait aussi! depuis 5 min la rue était vide !). Histoire de se mettre dans l'ambiance on a traversé le marché de la ville, puis on s'est baladés dans les petites rues animées prés du lac. On a bien cherché à atteindre le lac mais le seul accés est la terrasse des cafés, alors aprés la Hanoi beer, la Saigon beer, on a testé la Angkor beer.

Le lendemain, on a pris un peu plus le temps de visiter la ville. L'architecture des monuments vaut vraiment le détour : le palais royal, les temples, le musée national. Aprés la pause en milieu de journée, presque habituelle maintenant, pour se mettre à l'abri du soleil et des 40°C, on a visité le musée de l'époque des Khmers Rouges, installé dans une ancienne école utilisée comme prison pendant la domination de Pol Pot. Eh oui, on travaille notre culture générale aussi ! Surtout qu'on ne connaissait pas grand chose de l'histoire récente du Cambodge qui pourtant est assez marquante. Une dernière soirée dans la capitale et on prend un bus pour Siem Reap, au Nord du pays.

Aprés 6h de bus et un peu de tuk-tuk, on se retrouve dans une ville qui semble avoir été créée entièrement pour les touristes. C'est normal, elle se trouve à proximité des fameux temples d'Angkor. Dans le centre, il y a seulement quelques rues, pleines de restaurants, de bars, de salons de massage, un marché, et des tuk-tuk prêts à nous emmener partout et dans toute la semaine qui vient si on n'est pas disponible aujourd'hui. Eh oui, c'est la spécialité du Cambodge : ici quand on refuse un voyage en tuk-tuk, un café, un repas, ou même n'importe quoi, on nous dit de revenir demain ou dans 1h ( come back later, when you need you buy from me, I remember you ! Ils ont tous pris le même cours d'Anglais). En tout cas, le centre est plutôt vivant et sympa, même si il y a plus d'étrangers que de locaux. On a décidé de louer un vélo pour visiter les temples d'Angkor le lendemain mais tout le monde a tellement essayé de nous décourager qu'on a bien failli capituler : en vélo? non c'est pas possible, trés fatiguant, il fait trop chaud, les temples sont loins, trop de monde, trop de poussière. Même la météo sur Internet a essayé de nous faire croire qu'il allait pleuvoir. Mais aprés avoir changé d'avis 50 fois, on s'est décidés pour le vélo.

6h du matin, on monte en selle, c'est parti ! Premier test du vélo (ici, on ne sait jamais) : ça a l'air d'aller, ils avancent et freinent à peu prés. On part en direction du grand complexe des temples, situé à 8km de la ville. On est arrêtés sur la route à une sorte de péage pour acheter les tickets, avec photo d'identité ! On arrive au premier temple, le plus connu, Angkor Wat, vers 6h30. On a raté le lever du soleil (la location de vélo n'ouvrait pas plus tôt) mais au moins on peut profiter de la "fraîcheur" du matin (30°C/35°C). Chacun des temples est éloigné de plusieurs km, 2 ou 3 en moyenne dans le coin, et on va passer la journée à pédaler de temple en temple, en s'arrêtant pour les visiter. Les constructions sont vraiment impressionantes et toutes assez différentes. Les temples sont plus ou moins en bon état, certains sont en cours de rénovation. On croisera même sur la route quelques singes et des éléphants. Il y a des temples trés éloignés (de 10 à 70km) dans lesquels on n'est pas allés mais on n'a vraiment pas regretté d'avoir pris un vélo pour pouvoir aller à notre rythme et s'arrêter quand on veut. Aprés avoir fait prés de 60km, et visité une bonne quinzaine de temples sous la chaleur, on était quand même vraiment fatigués ! Alors, en fin d'aprem, on s'est reposés en face d'Angkor Vat pour admirer le coucher de soleil (on nous avait répété que c'était vraiment le meilleur moment et c'est vrai que ça vaut le coup). Dur, dur de reprendre le vélo pour rentrer en ville, surtout que maintenant il fait nuit. Finalement, on a doublé tout le monde sur la route !! et on s'est vite endormis en arrivant ! Demain, on part déjà, journée de bus en perspective: direction Bangkok.

Commentaires ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Nous contacter @                                                               Dernière mise à jour le