Articles récents

 

 

 

 

 

 

 

Récits du Népal

 

Kathmandu // Grand tour des Annapurnas // Kathmandu Valley

// Parc national du Chitwan // Bilan

 

18 Novembre 2009 - 13 Décembre 2008 (Jour 58 -Jour 83) : Vallée de Kathmandu, Annapurnas, Chitwan

 

On a aimé:

- Aller plus haut que le Mont Blanc.

- Faire la rencontre des rhinocéros sur le dos de Dumbo l'éléphant.

- Le calme des montagnes loin du brouhaha de Kathmandu.

- Le jour de grève général : enfin le calme à Kathmandu!

- Flaner dans la patisserie illy en face de notre hôtel pour se réconforter des Daal Bath.

 

On a moins aimé :

- Les rues et routes poussièreuses, pleines de déchets, surtout en vélo.

- Les bus Kangourou, ça fait mal aux fesses.

- Le stress des sacs sur le toit (et pas sur pattes).

- Les soirées froides en montagne, surtout quand les toilettes sont dehors.

 

Coté pratique :

Les petits accessoires qui nous ont servis :

- Les lampes de poche pour les coupures d'électricité fréquentes

- On remercie Doliprane, Advil et Spasfon pour leur soutien tout au long du trek!! On n'oublie pas les pansements anti-ampoule qui nous ont été utiles le dernier jour.

Ces petites choses qui nous ont manquées :

- Une bouillote pour préchauffer nos duvets

- Un chiffon qui sert à tout : c'est souvent sale un peu partout...

 

Notre avis sur :

Les transports:

Il y a des bus express pour touristes et des bus locaux : Les bus pour touristes vont plus vite car ils ne s'arrêtent pas partout pour prendre du monde au passage jusqu'à qu'il n'y ai plus un seul cm² de libre comme les bus locaux. Les Népalais ne veulent jamais aller sur la banquette arrière, on a compris pourquoi: 5 personnes entassées sur des sièges très étroits, et encore plus secouées que dans le reste du bus. Les trajets sont longs : 11h pour faire 150km, c'est le pire, en moyenne 6h pour la même distance!! Attention, conduite uniquement au klaxon, et virages pris aux bords des précipices au dernier moment...

Pour ce qui est des autres transports, pas de train dans le pays, des taxis disponibles partout en ville (mais le trajet est souvent aussi long qu'à pied à cause du traffic), des cyclos rickshaw (on a pas testé mais ils ne vont vraiment pas vite). L'avion est une bonne solution pour passer de ville en ville rapidement si l'on a un budget moins serré (environ 80$ pour un trajet de 200km). Ceux qui ont pris l'avion en sont vraiment content: plus rapide et surtout, la vue au dessus des montagnes vaut le coup!

 

Sécurité :

Pas de problème rencontrés. Il faut se renseigner sur l'actualité des mouvements Maoïstes même si ils ne visent pas les touristes. Faire attention à ses bagages sur le toit des bus: on s'est volé quelques babioles par des enfants qui ont fouillés les poches facilement accessibles (une lampe de poche et des tongues !!).

 

 
 

Nous contacter @                                                               Dernière mise à jour le