Articles récents

 

 

 

 

 

 

 

Récits de Thaïlande

 

Bangkok // Bilan

 

12 Novembre 2009 - 18 Novembre 2009 (Jour 52 -Jour 58) - B&B : Bangkok Break

Passage à la frontière Cambo-Thailandaise sans encombre, en seulement 2 heures. On change de bus à la frontière pour arriver à Bangkok à18h, soit avec les 3 heures de retard habituelles. Le bus nous dépose dans le quartier touristique de Bangkok: Khao San Road. Ca ressemble à la cote d'azur en plein mois d'Aout (mais sans la mer) : des restaurants et petits shops partout, plus de touristes dans la rues que sur les trottoirs (qui eux sont occupés par tous les marchands ambulants), des jolies thailandaises attendant devant les bars et restaurants, la carte à la main, habillées de robes sponsorisées par des marques de bière... Tout cela illuminé par la lumière de tous les spots et publicités au dessus de la rue. On traverse cette rue avec nos gros sacs à la recherche d'un hotel pas trop cher, au milieu des différentes musiques de tous les bars, du brouhaha des gens. Une fois l'hotel trouvé, on part tester la nourriture thailandaise qui va se révéler plutôt bonne. A notre table, on fait la connaissance de deux cinquantenaires français (et même Ardéchois) qui voyagent pour quelques semaines en Asie du sud-est. Finalement, on passe 3 heures à discuter avec eux, à partager nos points de vue, à écouter leurs expériences (ils ont l'habitude de voyager !). La fatigue se faisant ressentir, on rentre se coucher, après une nouvelle longue journée de passage de frontière.

Le lendemain, après une grâce matinée (levés à 9h !!), on part à la recherche de la seule HSBC de Thailande. A chaque nouveau pays traversé, c'est la même mission "retirer de l'argent à moindre frais mais pas à moindre temps". Donc aprés une balade en bateau et une traversé des buildings du centre des affaires, on trouve notre banque où Aurélie boira 2 litres à la fontaine d'eau fraîche (la température extérieure atteint les 40°C ). Après un déjeuner dans une cantine thailandaise, on visite le quartier chinois et les différents temples boudhistes du coin. Fin d'après-midi, petite sieste pour récupérer de la chaleur et de l'humidité ambiante. Ici, pour se rafraichir, on a succombé à la mode smoothies et iced coffee. Comme ça, on fait le plein de vitamines et c'est très frais!! Il y en a pour tous les goûts, plus ou moins bon en fonction du bar ou du stand, mais notre préféré, c'est celui du Coffee World avec leur Strawberry Smoothie (à la fraise).

Le samedi, on visite le lieu le plus visité de Bangkok : le palais royal et le temple d'émeraude. Ca vaut vraiment le coup mais ça fait mal aux yeux toutes ces dorures. Après un passage dans un petit musée climatisé pour se rafraichir (encore et toujours) et dans le temple du Boudha couché (40m de long, au moins! ), on rentre à l'hotel pour éviter les gros orages. Il pleut toute l'après midi à grosses gouttes alors on se repose et on décide de changer notre programme initial. Le temps n'étant pas très clément dans le parc national dans lequel on voulait passer 3 jours (le Khao Yai National Park), on décide de se cantonner à Bangkok et ses environs.

Dimanche, on continue donc notre visite de Bangkok, la visite de temples plus petits. Pour cela, rien de tel qu'un tuk-tuk à la sauce Bangkok. En gros, soit on paie le trajet plein tarif, soit on se fait sponsoriser son déplacement. Entre chaque temple, une petite pause de 10 minutes dans des shops : costumes sur mesures, bijoux, agences de voyage. Pas d'obligation d'achats, just a look, en échange, le chauffeur de Tuk-tuk reçoit un coupon de 5 litres d'essences (gros trafic de revente de coupons). Bon, au début c'est rigolo mais après ça peut prendre du temps de faire 5 km. Au final, on visite gratuitement le temple du grand Boudha, le temple du Boudha assis, le temple du Boudha debout, l'ancien palais royal en Teck, le temples du Boudha faisant le grand écart et celui du Boudha aux grandes oreilles (désolé on a pas été autorisé à les prendre en photo !). Après tous ces temples et ces shops visités, soirée à regarder la rediffusion du match Eire-France dans un bar (Aurélie a bu une "bucket" de Vodka pour s'occuper ! ).

Le lendemain, pour se détendre avant de passer un mois au Népal dans le froid, on passe notre journée dans un parc aquatique et d'attractions. Pour éviter de renouveller notre échec du Vietnam, ici, on prend un taxi pour nous emmener. C'est lundi, personne dans le parc à part quelques scouts thailandais, une dizaine de touristes tout au plus car on est loin du centre. C'est sympa les attractions sans la file d'attente, les grands huits ne sont que pour nous et le parcours de la maison de la peur est beaucoup plus efficace quand il n'y a aucun bruit et que l'on a l'impression d'être dans un parc fantome. On se rafraichit dans la plus grande piscine à vagues du monde, on a l'impression d'être à Brest (désolé pour les bretons) !! On retourne détendu dans le centre ville de Bangkok, retrouvant le brouhaha de Khao San Road.

Dernier jour en Thailande, programme de la journée : visite de Ayuthaya. C'est l'ancienne capitale de la Thailande situé à 75 km au nord de Bangkok. Malgré notre résolution de ne plus prendre d'agences de voyage, on en a quand même sollicité une pour le billet de bus : 600 bath soit 12€ pour deux. Bilan, départ à 10h, arrivée à 12h30 avec une pause de 1h. Ensuite, une pluie torrentielle s'abat sur la ville pendant qu'on déjeune. Là, on se demande se qu'on fait dans cette ville. On va à la gare pour acheter des tickets de train pour revenir à Bangkok (entre temps, la pluie s'est arrêtée) et on apprend qu'on doit prendre nos billets 20 minutes avant le départ du train. Un petit aller/retour à la gare pour rien. Finalement, entre 14h et 17h on a le temps de visiter 3 jolis temples, les ruines de l'ancien palais royal et de se balader dans la ville. Notre train retour pour Bangkok nous coutera 40 Baths soit moins de 1€ pour un trajet de 1h40. C'est ça aussi l'asie du sud-est : en tant que touriste occidental, vous pouvez payer jusqu'à 20 fois le prix d'une prestation alors que celle-ci n'est pas forcément meilleure. Demain, on prend notre avion pour Kathmandou et le Népal. On sort nos bonnets et gants, et on se prépare pour un écart de 30°C !!

Commentaires !  

 

 
 

Nous contacter @                                                               Dernière mise à jour le